TATJANA LABOSSIERE

Je suis née à Nuremberg en Allemagne. Dès l’enfance j’ai été en contact avec l’art dans l’atelier de peinture de mon père.

 Pendant ma scolarité en Allemagne j’ai appris à tailler le bois, à modeler la terre et à peindre. Ce savoir a été enfouit dans ma mémoire pendant des années car j’ai exercé le métier de traducteur et interprète et élevé 3 enfants. La peinture m’a accompagnée, mais le naturel revient toujours au galop et ce savoir a refait surface à l’âge adulte en France quand je me suis mise à tailler des pierres.

C’était comme une évidence, des gestes naturels, innés, je me croyais peintre mais c’est la sculpture qui m’a choisie et qui ne m’a plus lâchée depuis.

Je suis diplômée des Beaux Arts de Versailles section sculpture, c’est aux Beaux Arts que j’ai découvert la gravure, un art intéressant mais qui dans sa version traditionnelle ne me convient pas. J’ai donc développé une technique qui est au fond assez sculpturale, je crée des formes, des volumes, dans un carton que je travaille avec des outils divers pour le préparer à l’encrage. Puis j’encrer la matrice comme un graveur et crée des compositions que j’imprime avec une presse de gravure.