Marie MARGOT

Tout comme dans un tourbillon, nos yeux sont attirés vers le centre de l’image, qui est presque une peinture de couleurs et de formes qui nous fascine. Des fleurs, des roses, des lys, des tulipes et des dahlias pleins de fantaisie flottent sur un fond noir, nous emportant évidemment hors du temps et de l’espace. La symphonie de fleurs de Marie Margot est plus qu’un hymne à la beauté de la nature.
Au lieu de cela, il doit être compris comme une étude contemporaine de celui-ci, dans lequel les artistes utilisent la technologie numérique pour explorer le potentiel visuel fourni par la flore.

Le jeu opposé, c’est-à-dire la numérisation des objets naturels, est l’essence de l’œuvre, son travail est systématiquement organisé autour du motif floral central. Fidèle à la nature, le processus créatif est encore rare: après avoir photographié des fleurs à l’état naturel, elle reconstitue les fleurs une par une sur ordinateur en superposant les couleurs et les niveaux de tons. Forme, changez de taille. Les couleurs vives des pétales contrastent fortement avec le fond sombre, soulignant l’effet dramatique de l’œuvre. Si la fleur est reproduite de manière naturaliste, elle ne peut pas être une image réaliste, mais une forme idéale de réalité et de technologie numérique peut concevoir une structure chaotique naturelle.

Le thème de la nature est toute sa diversité, son processus de croissance et de dégradation, sa couleur et sa forme, qui sont les thèmes principaux du travail de Marie Margot. Elle est aussi fascinée par la relation symbiotique entre l’environnement et la technologie. Depuis 2008, les œuvres de Marie Margot sont régulièrement exposées dans des expositions individuelles ou collectives au Royaume Uni, en France et en Australie.