La Nuit Etoilée… Mais peut-on Aller Plus Loin ?

[et_pb_section fb_built=”1″ admin_label=”Header” _builder_version=”3.24″ background_image=”https://placedesgaleries.com/wp-content/uploads/2020/04/art-gallery-55.jpg” background_size=”initial” background_repeat=”repeat” custom_margin=”||-75px|||”][et_pb_row custom_padding_last_edited=”off|phone” _builder_version=”3.25″ background_position=”bottom_center” custom_padding_tablet=”17vw||17vw||false” use_custom_width=”on” width_unit=”off” custom_width_percent=”100%” locked=”off”][et_pb_column type=”4_4″ _builder_version=”3.25″ custom_padding=”|||” custom_padding__hover=”|||”][et_pb_text _builder_version=”4.4.8″ text_font=”||||||||” header_font=”||||||||” header_2_font=”Prata|500|||||||” header_2_text_align=”left” header_2_font_size=”56px” header_2_line_height=”1.3em” transform_translate_linked=”off” max_width=”100%” max_width_tablet=”70%” max_width_last_edited=”off|phone” hover_enabled=”0″ header_2_font_size_tablet=”40px” header_2_font_size_phone=”26px” header_2_font_size_last_edited=”on|desktop”]

La Nuit Etoilée… Mais peut-on Aller Plus Loin ?

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version=”3.25″][et_pb_column type=”4_4″ _builder_version=”3.25″ custom_padding=”|||” custom_padding__hover=”|||”][et_pb_text _builder_version=”4.4.8″ text_font=”||||||||” header_font=”||||||||” max_width=”700px” module_alignment=”center” hover_enabled=”0″]

Selon la thèse classique, Vincent menace Paul d’un couteau ; ce dernier, effrayé, quitte les lieux. Selon le MOMA où est actuellement ce tableau, le cyprès qui est un arbre des cimetières symbolise la mort. Le cyprès à gauche a été ajouté dans la composition.

J’ai toujours été fascinée par cette toile nocturne, avec son ciel tourmenté très présent à l’arrière-plan, composé de volutes, de tourbillons, d’étoiles énormes et d’un croissant de lune entourée d’un halo de lumière.
N’oublions pas que Van Gogh aurait voulu devenir pasteur, à l’instar de son père. C’est ce qui se reproduit dans le transfert : il ne peut que se figer ou s’éteindre parce qu’il n’est pas nécessaire au sujet qui lui a substitué un réseau de croyances.

Le tableau représente ce que Van Gogh pouvait voir de la chambre qu’il occupait dans l’asile du monastère Saint-Paul-de-Mausole à Saint-Rémy-de-Provence en mai 1889. Souvent présenté comme son grand œuvre, le tableau a été reproduit à de très nombreuses reprises. Elle refoule l’angoisse. Mais aussi l’attente peut être aussi la prise de croyances sur tous les substituts de l’autre pour masquer son absence, productrice d’angoisse : les sectes, les engagements de foules et même la psychanalyse.

Faute de cette foi en l’autre proche, en l’Autre, les agencements des croyances s’organisent. Dans cette vacance de l’autre fiable et apporteur d’une foi, l’angoisse se construit une croyance.
La trace de l’Hilflosigkeit réactivée efface le désir de vie et laisse la place à la pulsion de mort « quand le danger intérieur de mort devient plus grand que le pouvoir d’en faire une forme de vie. ».

Jorge Semprun qu’elle cite aussi confirme par le renoncement à l’écriture : « Il faut choisir entre le silence bruissant de la vie et l’exercice « meurtrier » de l’écriture …
Elle me dit d’emblée que les séances avec moi, il y a plus de 25 ans, ont infléchi sa vie : depuis elle a fait des études de psychologie, a eu deux enfants, en a élevé deux autres, a fait un travail, sans doute plutôt une psychothérapie, pendant de nombreuses années avec une psychiatre-psychanalyste.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section fb_built=”1″ admin_label=”About” _builder_version=”3.24″ background_image=”https://placedesgaleries.com/wp-content/uploads/2020/04/art-gallery-55.jpg” background_size=”initial” background_repeat=”repeat”][et_pb_row column_structure=”2_5,3_5″ _builder_version=”3.25″ max_width=”1280px”][et_pb_column type=”2_5″ _builder_version=”3.25″ custom_padding=”|||” custom_padding__hover=”|||”][et_pb_image src=”https://placedesgaleries.com/wp-content/uploads/2020/06/starry-sky-1948523_1920.jpg” alt=”la nuit étoilée” title_text=”la nuit étoilée” _builder_version=”4.4.8″ background_image=”https://placedesgaleries.com/wp-content/uploads/2020/04/art-gallery-56.png” background_size=”initial” background_position=”bottom_left” max_width_tablet=”560px” max_width_last_edited=”off|tablet” module_alignment=”right” custom_margin=”|-200px||” custom_margin_tablet=”|0px||” custom_margin_phone=”” custom_margin_last_edited=”on|tablet” custom_padding=”||40px|78px||” custom_padding_tablet=”40px|30px|0px|0px” custom_padding_phone=”” custom_padding_last_edited=”on|tablet” hover_enabled=”0″ background_last_edited=”on|desktop” background_position_tablet=”top_right” box_shadow_style=”preset3″ box_shadow_vertical=”20px” box_shadow_blur=”80px” box_shadow_spread=”0px” box_shadow_color=”rgba(67,58,122,0.2)”][/et_pb_image][et_pb_image _builder_version=”4.4.8″ background_image=”https://placedesgaleries.com/wp-content/uploads/2020/04/art-gallery-59.png” background_size=”initial” background_position=”top_right” max_width=”560px” module_alignment=”right” custom_margin=”||30px” custom_padding=”40px|40px||” custom_padding_tablet=”|30px||” custom_padding_phone=”” custom_padding_last_edited=”on|desktop” box_shadow_style=”preset3″ box_shadow_vertical=”20px” box_shadow_blur=”80px” box_shadow_spread=”0px” box_shadow_color=”rgba(67,58,122,0.2)”][/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type=”3_5″ _builder_version=”3.25″ custom_padding=”|||” custom_padding__hover=”|||”][et_pb_text _builder_version=”4.4.8″ text_font=”||||||||” header_font=”|700|||||||” header_font_size=”20px” header_line_height=”1.3em” header_3_font=”|700|||||||” header_3_font_size=”20px” header_3_line_height=”1.3em” background_color=”#ffffff” custom_margin=”150px||” custom_margin_tablet=”0px|||” custom_margin_phone=”” custom_margin_last_edited=”on|tablet” custom_padding=”40px|40px|40px|40px|true|true” hover_enabled=”0″ header_font_size_tablet=”” header_font_size_phone=”” header_font_size_last_edited=”on|desktop” box_shadow_style=”preset3″ box_shadow_horizontal=”-70px” box_shadow_vertical=”70px” box_shadow_blur=”80px” box_shadow_spread=”0px” box_shadow_color=”rgba(67,58,122,0.1)”]

La nuit étoilée descriptée

C’est la grand-mère maternelle qui a remplacé sa mère pendant ses deux premières années. C’est donc dans une véritable aventure sensorielle, visuelle et musicale que nous emmène cette exposition, déjà plébiscitée par de nombreux visiteurs. « Nous parlons à leur place par délégation …

J’appellerai Unglauben, incroyance en l’autre, cette place d’inexistence au cœur de l’individu. Cette dissociation entre le rituel et la règle fondamentale donne place à une croyance magique à l’analyse19.

Ainsi à l’instar de Christophe Dechavanne en 1987, qui se mettra dans la peau de Dorothée cette fois-ci?

Christophe Dechavanne interprète « Hou! Rachel Rosenblum, en suivant les pas de Primo Levi vers une expression poétique comme celle de Paul Celan ou de S.T. »22 Un tel processus a poussé des survivants de l’extermination, tels que Primo Levi, Paul Celan ou Jean Améry, au suicide. 21montre, à partir des textes de Primo Levi, comment l’écriture du désastre inhumain ouvre le champ de la pulsion de mort.

Contrairement à ce que tant de gens imaginent, l’écriture ne console de rien. Les galaxies en tant qu’objets stellaires éloignés de notre galaxie furent découverts dans les années 1920 par Edwin Hubble : on les surnomma d’abord des « Univers-îles » notre Voie Lactée n’était en réalité qu’une galaxie parmi tant et tant d’autres…

Dans une lettre du 9 juin il écrit par exemple à Théo « J’ai en train deux paysages (toiles de 30) de vues prises dans les collines », le 25 juin « J’ai mis encore d’autres toiles en train, de sorte qu’il y en a 12 de toiles de 30 sur le chantier » (la nuit étoilée figurant parmi les douze mentionnées), et surtout le 2 juillet « Afin que tu aies une idée de ce que j’ai en train je t’envoie aujourd’hui une dizaine de dessins, tous d’après des toiles en train ».

En un peu plus d’un an, il va cependant peindre deux cents toiles, réaliser une centaine de dessins, et écrire quelques deux cents lettres, principalement à son frère Théo, qui s’occupe financièrement de lui.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]