C’est Quoi L’art Contemporain ?

[et_pb_section fb_built=”1″ admin_label=”Header” _builder_version=”3.24″ background_image=”https://placedesgaleries.com/wp-content/uploads/2020/04/art-gallery-55.jpg” background_size=”initial” background_repeat=”repeat”][et_pb_row custom_padding_last_edited=”off|phone” _builder_version=”3.25″ background_position=”bottom_center” custom_padding_tablet=”17vw||17vw||false” use_custom_width=”on” width_unit=”off” custom_width_percent=”100%” locked=”off”][et_pb_column type=”4_4″ _builder_version=”3.25″ custom_padding=”|||” custom_padding__hover=”|||”][et_pb_text _builder_version=”4.4.8″ text_font=”||||||||” header_font=”||||||||” header_2_font=”Prata|500|||||||” header_2_text_align=”left” header_2_font_size=”56px” header_2_line_height=”1.3em” transform_translate_linked=”off” max_width=”100%” max_width_tablet=”70%” max_width_last_edited=”off|phone” hover_enabled=”0″ header_2_font_size_tablet=”40px” header_2_font_size_phone=”26px” header_2_font_size_last_edited=”on|desktop”]

C’est Quoi L’art Contemporain ?

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version=”3.25″][et_pb_column type=”4_4″ _builder_version=”3.25″ custom_padding=”|||” custom_padding__hover=”|||”][et_pb_text _builder_version=”4.4.8″ text_font=”||||||||” header_font=”||||||||” max_width=”700px” module_alignment=”center” hover_enabled=”0″]

Surtout, au tournant des années 1960-1970, apparaissent des productions artistiques, minimalistes, conceptuelles, corporelles qui, tout en se réclamant des pratiques d’avant-gardes, bousculent ou remettent en cause les catégories modernes, notamment la distinction encore solide entre peinture et sculpture, la notion d’œuvre elle-même et celle d’artiste. ART, LE PRÉSENT. LA CRÉATION PLASTICIENNE AU TOURNANT DU XXIe SIÈCLE (P. Roy Lichtenstein (1923-1997) est un peintre américain né à New York City et un maître du Pop art, qui trouve les sujets de ses peintures dans la bande dessinée.
L’analyse de quelques echantillons de vernis ou de peintures pour artistes vendus dans le commerce, dont certains ont ete vieillis artificiellement, permet de verifier que la caracterisation des liants par pyrolyse chromatographie en phase gazeuse est possible aussi bien pour les peintures recentes que pour les peintures relativement anciennes.
L’art moderne et l’art contemporain ont transformé la notion d’œuvre. L’expression « art contemporain » s’est imposée à partir des années 80 quand les pouvoirs publics ont commencé à promouvoir et soutenir la création contemporaine. Entre Rennes et Marseille Le 27 Avril 2018 09h38 a.m. « Le plus dur quand on fait de l’art, c’est que cet art soit justement fait sur ce qui n’est pas de l’art.

En effet, s’il est une chose que le public refuse le plus souvent, c’est bien l’idée selon laquelle l’art et la réception des oeuvres demanderaient des efforts particuliers, que leur accès ne soit pas immédiat, que les oeuvres ne soient pas appréciables d’un seul coup d’oeil et que la jouissance que l’on peut en tirer ne corresponde pas au modèle de la consommation que nous avons si profondément intériorisé. En effet, dans des conditions experimentales que nous avons definies, les resines synthetiques constituant le liant et la plupart des pigments organiques de synthese peuvent etre identifies generalement en une seule analyse et sans aucune separation, ce qui serait d’ailleurs impossible etant donne la taille des microprelevements effectues. Il est en outre postulé que dans des conditions de globalisation forcée les élites de la périphérie tendent à perdre de leur importance en tant que têtes de pont pour le centre. Hardt et Negri n’attachent pas d’importance particulière à la sphère culturelle ou encore au discours de la “globalisation culturelle”. Ce discours a fait surface dans l’esprit et le décor de la reconnaissance du fait que chacun des domaines sociaux (comme par exemple: l’économie, la politique, l’écologie, la culture et l’art) se caractérise par un modèle d’évolution spécifique qui n’est pas automatiquement applicable aux autres domaines.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section fb_built=”1″ admin_label=”About” _builder_version=”3.24″ background_image=”https://placedesgaleries.com/wp-content/uploads/2020/04/art-gallery-55.jpg” background_size=”initial” background_repeat=”repeat”][et_pb_row column_structure=”2_5,3_5″ _builder_version=”3.25″ max_width=”1280px”][et_pb_column type=”2_5″ _builder_version=”3.25″ custom_padding=”|||” custom_padding__hover=”|||”][et_pb_image src=”https://placedesgaleries.com/wp-content/uploads/2020/06/travel-3265967_1920.jpg” alt=”art contemporain” title_text=”art contemporain” _builder_version=”4.4.8″ background_image=”https://placedesgaleries.com/wp-content/uploads/2020/04/art-gallery-56.png” background_size=”initial” background_position=”bottom_left” max_width_tablet=”560px” max_width_last_edited=”off|tablet” module_alignment=”right” custom_margin=”|-200px||” custom_margin_tablet=”|0px||” custom_margin_phone=”” custom_margin_last_edited=”on|tablet” custom_padding=”||40px|78px||” custom_padding_tablet=”40px|30px|0px|0px” custom_padding_phone=”” custom_padding_last_edited=”on|tablet” hover_enabled=”0″ background_last_edited=”on|desktop” background_position_tablet=”top_right” box_shadow_style=”preset3″ box_shadow_vertical=”20px” box_shadow_blur=”80px” box_shadow_spread=”0px” box_shadow_color=”rgba(67,58,122,0.2)”][/et_pb_image][et_pb_image _builder_version=”4.4.8″ background_image=”https://placedesgaleries.com/wp-content/uploads/2020/04/art-gallery-59.png” background_size=”initial” background_position=”top_right” max_width=”560px” module_alignment=”right” custom_margin=”||30px” custom_padding=”40px|40px||” custom_padding_tablet=”|30px||” custom_padding_phone=”” custom_padding_last_edited=”on|desktop” box_shadow_style=”preset3″ box_shadow_vertical=”20px” box_shadow_blur=”80px” box_shadow_spread=”0px” box_shadow_color=”rgba(67,58,122,0.2)”][/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type=”3_5″ _builder_version=”3.25″ custom_padding=”|||” custom_padding__hover=”|||”][et_pb_text _builder_version=”4.4.8″ text_font=”||||||||” header_font=”|700|||||||” header_font_size=”20px” header_line_height=”1.3em” header_3_font=”|700|||||||” header_3_font_size=”20px” header_3_line_height=”1.3em” background_color=”#ffffff” custom_margin=”150px||” custom_margin_tablet=”0px|||” custom_margin_phone=”” custom_margin_last_edited=”on|tablet” custom_padding=”40px|40px|40px|40px|true|true” hover_enabled=”0″ header_font_size_tablet=”” header_font_size_phone=”” header_font_size_last_edited=”on|desktop” box_shadow_style=”preset3″ box_shadow_horizontal=”-70px” box_shadow_vertical=”70px” box_shadow_blur=”80px” box_shadow_spread=”0px” box_shadow_color=”rgba(67,58,122,0.1)”]

Les Essais s’inscrivent dans ce temps même de la Renaissance et du Maniérisme, par leur facture, et à travers les représentations qui confèrent leur nouveauté et leur force expressive aux pensées politiques, aux options philosophiques et morales les plus essentielles de Montaigne. Avec les plus grands noms de la Renaissance et du Maniérisme, de Vinci à Michel-Ange, et les formes les plus neuves de l’art contemporain, de l’architecture à l’ébénisterie, de la sculpture à la peinture et à la majolique, sont mises en relief ces inventions entre toutes expressives: la perspective, le contrapposto, la «ligne serpentine» et évidemment l’autoportrait, où se traduisent, avec un sens aigu de la subjectivité de l’artiste, l’élan et la marque unique de sa main. Cerruti a réuni une collection essentiellement européenne – très forte dans l’art italien – qui propose un voyage dans l’histoire de l’art, du mobilier à l’art historique, de la Renaissance à nos jours.

L’Institut d’Art Contemporain développe in situ (1 200 m2), une activité d’expositions et de rencontres combinée à la constitution d’une collection d’oeuvres au rayonnement international. Résolument centré sur la production artistique et non sur la collection et la conservation, le centre d’art met l’accent sur l’expérimentation et la prise de risque inhérente à toute démarche créative.

Les élites locales ainsi cooptées adoptent et reprennent les modes de vie, la culture et les idéologies du centre. On arrive ainsi a mieux comprendre la technique de l’artiste, a expliquer un certain nombre de causes d’alterations ou dans certains cas, a faire une distinction entre la partie originale et ce qui lui a ete ajoute ulterieurement. Ce dimanche 21 Juin, vous ne savez pas quoi faire ? Alors que l’on ne disposait pas encore de la notion de “globalisation” pour désigner ces changements, l’on parlait, dans ce contexte, d'”internationalisation” ou de “transnationalisation”. Anthony Giddens fait partie des auteurs, qui, au début des années 90, introduisirent la notion de globalisation. Une partie des élites de la périphérie est cooptée et récompensée, autrement dit, elle développe des besoins qui ne peuvent être satisfaits que par le centre. Font partie des éléments de telles définitions les notions “d’action ou encore des effets de l’action sur différentes distances géographiques”, “la compression espace-temps”, “l’intégration globale” et “l’interdépendence accelérée”, “le nouvel ordre des rapports de force interrégionaux” et parfois aussi une “conscience croissante de la condition globale”. Quelques parties du système sont placées dans des rapports caracterisés par l’harmonie des intérêts, alors que d’autres le sont dans des rapports caractérisés par la discordance des intérêts.

Tout comme les adversaires de la thèse de globalisation caracterisés aujourd’hui de “sceptiques” ou de “traditionalistes”, Araeen se prononçait autrefois contre ce qu’il considérait être un mythe, à savoir le mythe de l'”internationalisme” attribué à l’art contemporain. Pour certains, la globalisation en dehors de certains domaines (tels que les marchés financiers) s’apparente encore et toujours à un mythe ou du moins à un phénomène moins impressionant que dans les années 1890 à 1914, constituant, elles, l’époque du régime des normes d’or, aussi qualifiée de “belle époque de la globalisation”. Nombreux sont ceux qui pensent que ce sous-champ culturel est caracterisé par un degré de globalisation particulièrement élevé. Ici se pose la question de savoir dans quelle mesure un tel modèle de domination est toujours à même de décrire la réalite de manière idoine tel qu’il l’était auparavant. Loin de moi l’idée de tout savoir sur tout, c’est impossible ! Ainsi, l’artiste britannique Rasheed Araeen exposait-il dans les années 70 sa critique violente a l’égard des exclusions du champ artistique en se référant encore à la notion d'”internationalisme”. Dans le contexte de l’expansion de telles affirmations ainsi que d’autres suppositions similaires liées aux thèses de déterritorialisation et de décentralisation à grande échelle figurant dans la littérature contemporaine en matière de science culturelle et de théorie artistique, j’aimerais me tourner vers les changements dans le champ artistique.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]